Formation en biologie cellulaire humaine (2022)

Destiné à toute personne souhaitant mieux connaitre le corps humain, ce module a pour objectif de vous donner les bases essentielles en biologie humaine, dont le fonctionnement cellulaire concentre aujourd’hui la plupart des recherches médicales.

En débutant de manière très pédagogique par la chimie fondamentale, puis en étudiant la structure et le fonctionnement cellulaire, ainsi que la génétique, l’épigénétique et les différentes organisations cellulaires du corps humain, ces différents enseignements répartis sur 7 journées vous conduiront vers de nouvelles connaissances.

Le contenu de ce cours reprend des enseignements de biologie de terminale S, puis regroupe certains cours magistraux des licences de biologie et de médecine. Il s’appuie notamment sur l’ancien cursus médical PCEM.

(Video) Tout savoir sur la cellule en 6 minutes !

Ce module sera sanctionné par la délivrance du diplôme de l’EIBE de Biologie Cellulaire Humaine.

Objectifs de la formation:
Acquérir des bases essentielles en biologie humaine
Etude de la structure et le fonctionnement cellulaire
Etude de la génétique, l’épigénétique et les différentes organisations cellulaires du corps humain.
Le contenu de ce cours regroupe des enseignements de biologie de terminale S, ainsi que certains cours magistraux des licences de biologie et de médecine. Il s’appuie notamment sur l’ancien cursus médical PCEM.

Public concerné :
- Praticiens dans le milieu médical, paramédical ou thérapeutes en médecine douce
- Etudiants préparant le Bac S option SVT, DAEU B, et les concours Paces, IFSI, AS, ES …
- Ainsi que toutes personnes désireuses de bien connaitre le fonctionnement du corps humain au travers de nos cellules.

(Video) Biologie Cellulaire : Introduction générale sur la composition de la cellule

Organisation des enseignements :
Les cours sont répartis sur 7 journées consécutives de 7 heures chacune. La fin de chaque journée sera consacrée à l’approfondissement des thématiques sous la forme de travaux dirigés collectifs.

Une grande place est donnée aux questions / réponses avec le professeur, afin que vous puissiez assimiler l’intégralité de cet enseignement, quelquesoit votre niveau initial de connaissances. Ces séances de questions/réponses permettront à certains de mieux préparer un concours médical ou une entrée en Paces.

Contrôle de connaissance :
Un cours polycopié vous sera remis en début de stage, ainsi que l’ensemble des présentations visuelles présentées durant la formation.
Il vous sera également remis un sujet d’examen constitué de questions portant sur toutes les thématiques. A l’issue du stage, vous pourrez à votre rythme et chez vous réaliser cet examen en répondant aux questions, puis à l’envoyer à l’EIBE pour correction (format papier ou par mail). Compte tenu du caractère intensif de la formation, nous avons opté pour cette évaluation par correspondance, afin de ne pas vous obliger de tout retenir pendant le stage.

Délivrance du diplôme EIBE :
Si vous obtenez une note supérieure ou égale à 12/20, nous serons heureux de vous remettre le diplôme EIBE de «Biologie Cellulaire Humaine». Pour les praticiens dans les domaines des médecines douces, ce diplôme vous apportera une crédibilité médicale quant à l’approche scientifique du corps humain.
Nota: ce diplôme ne vous donne pas de légitimité pour pratiquer la médecine – seuls les diplômes d’Etat vous permettent d’exercer un métier dans le milieu médical ou paramédical.

(Video) La théorie cellulaire: : exemple de construction du savoir scientifique.

Programmede formation : 7 journées consécutives (49 heures) :

Jour 1

L’organisation moléculaire

(Video) Méthodes d’études en biologie cellulaire

  • L’atome - Liaisons covalentes et liaison ionique
  • Les molécules inorganiques et organiques
  • L’électronégativité
  • Rôles essentiels de l’eau : solvant, réactif, thermorégulation
  • Le pH
  • Groupes chimiques fonctionnels
  • Les glucides : sucres simples, hexoses et pentoses, polymérisation
  • Les lipides: acides gras, graisses neutres, triglycérides
  • Rôles des phospholipides, sphingolipides, isoprénoïdes et stéroïdes
  • Acides aminés et protéines. Rôles et dénaturation
  • Hélice alpha, feuillet beta, structure tertiaire et quaternaire
  • Cas particulier de l'hémoglobine
  • Dénaturation d'une protéine
  • Protéines fibreuses ou globulaires
  • Les acides nucléiques : ADN et ARN. Le nucléotide
  • La molécule d'ATP : hydrolyse, synthèse et fonctions

La cellule
  • Différents types de cellules
  • La membrane plasmique - Mouvements membranaires
  • Structure et fonctions des protéines membranaires
  • Le glycocalyx
  • Les jonctions intercellulaires : serrée, intermédiaire, desmosome et gap
  • Mécanismes de diffusion : passive, facilitée, primaire et secondaire
  • L’osmose
  • Le transport membranaire : canaux ioniques, transporteurs, antiport et symport
  • La pompe ATPase
  • Les transports vésiculaires : endocytose et exocytose
  • Le potentiel de repos
  • Carrefour métabolique du cytosol
  • La glycolyse intracellulaire
  • Cytosquelette, centrosome, ribosomes, lysosomes
  • Le réticulum endoplasmique et l’appareil de Golgi
  • La mitochondrie, cycle de Krebs et chaine respiratoire
  • Transport des AG et protéines
  • L’enveloppe nucléaire, chromatine et nucléole

Jour 2

Mitose et méiose

  • Le cycle cellulaire
  • Les yeux de réplications
  • Les phases: G1, S, G2
  • Prophase, métaphase, anaphase et télophase
  • La cytodiérèse
  • Régulation du cycle cellulaire : rôle des complexes Cycline – CDK
  • Cellules haploïdes (n) et diploïdes (2n)
  • Chromosomes homologues
  • Méiose 1 et méiose 2
  • Comparaison mitose - méiose

Transcription et traduction
  • L’expression du génome, gène codant et code génétique
  • La transcription : les 3 étapes
  • Intron et Exon, épissage alternatif
  • Cas du gène SLO
  • Les facteurs de transcription
  • L'ARN de transfert - Chargement des acides aminés
  • Sites aminoacyl et peptidyl du ribosome
  • Initiation, élongation et terminaison
  • L'amplification de la traduction

Génétique et l’épigénétique
  • Le caryotype humain
  • Anomalies : trisomie 21, Syndromes de Turner et de Klinefelter
  • La diversité du génotype et les échelles de phénotype
  • La grille de Punnett
  • Maladies autosomiques dominantes - Codominance
  • Achondroplasie et Chorée de Huntington
  • Expression des allèles récessifs et maladies autosomiques récessives
  • Cas de la mucoviscidose
  • L’hérédité liée au sexe et l’hérédité polygénique
  • La discordance phénotypique
  • L’épigénétique. Régulation de la chromatine
  • Modification des histones et méthylation de l’ADN
  • Rôle de la méthylation sur la transcription

Jour 3

La communication cellulaire

  • Les différentes molécules signal (MS)
  • Les principaux récepteurs et la réponse cellulaire
  • Les canaux ioniques : étirement, ligand externe, potentiel dépendant
  • Cas du récepteur nicotinique et récepteur gaba
  • Activation des protéines : Calcium - calmoduline ou phosphorylation
  • Récepteurs couplés aux protéines G
  • Transduction et amplification du signal
  • Voies: adénylate cyclase, phospholipase C ou A2, phosphodiestérase
  • Récepteurs enzyme type tyrosine kinase et guanylate cyclase
  • Récepteurs nucléaires

L’immunité
  • La première ligne de défense
  • PAMP et PRR - L’antigène
  • Réaction antigène – anticorps: cas du groupe Rhésus sanguin
  • Le complexe majeur d’histocompatibilité (CMH) - Le soi et le non-soi
  • Cellules immunitaires de la réponse innée : phagocytes, NK et Mastocyte
  • Les différents polynucléaires : neutrophiles, basophiles et éosinophiles
  • Les cytokines : chimiokines, interférons, IL, CSF et TGF
  • La réaction inflammatoire et la phagocytose
  • Le système du complément : voies d'activation
  • Complexe d’Attaque Membranaire
  • Rôles et limitation des AINS
  • L’immunité acquise ou adaptative - cellulaire ou humorale
  • Vaccinothérapie et sérothérapie
  • Ontogénèse des lymphocytes - TCR et BCR
  • Maturation et sélection clonale des Lymphocytes
  • Les immunoglobulines : IgA, IgD, IgE, IgM et IgG
  • La recombinaison somatique VDJ
  • Réaction immunitaire humorale primaire et secondaire
  • Les interleukines
  • Antigènes T-dépendants
  • Les virus et pathologies virales - Le SIDA (VIH)
  • Bactéries à gram positif ou négatif
  • Pathologies bactériennes et mécanismes de l’antibiothérapie
  • Les maladies auto-immunes
  • Les réactions d’hypersensibilité (allergies)

Jour 4

Le système nerveux

(Video) Introduction à la biologie : Qu'est-ce que le vivant ? Comment l'étudier ?

  • Organisation fonctionnelle
  • Les cellules gliales et le neurone
  • La protection de l’encéphale : LCR
  • Voies motrices et sensitives. la projection corticale : homonculus
  • Myélinisation de l’axone
  • Classification structurale et fonctionnelle des neurones
  • Les canaux ioniques à fonction active
  • Les différentes polarisations
  • Le potentiel gradué : cas du PPS
  • Sommation des PPS. PPSE et PPSI
  • Propagation décrémentielle
  • Le potentiel d’action : PA
  • Périodes réfractaires et codage du message nerveux
  • Propagation du PAS selon les neurofibres
  • Cas de la sclérose en plaques
  • Synapses électriques et synapses chimiques
  • Les neurotransmetteurs
  • Le réflexe myotatique - le réflexe rotulien
  • Intégration du message nerveux et inhibition pré-synaptique
  • Mécanismes de la douleur
  • La plasticité synaptique et réseaux neuronaux
  • Le cortex cérébral - les noyaux hypothalamiques
  • Organisation du SNV
  • Système limbique et mémoire
  • Mode d’action des drogues – le plaisir
  • L’épilepsie - La maladie de Parkinson - Alzheimer

Jour 5

Le système endocrinien

  • Rôles et organisation - Le parcours hormonal
  • Sécrétion exocrine et endocrine
  • Hormones amines et stéroïdes - la stéroïdogénèse
  • Les hormones peptidiques
  • L’hypothalamus - Libérines et statines
  • La neurohypophyse - ADH et Ocytocine
  • L’adénohypophyse
  • Système porte hypothalamo-hypophysaire
  • Les axes gonadotrope, somatotrope, mammotrope, thyréotrope et corticotrope
  • Le contrôle hormonal et le contrôle humoral : cas de la PTH
  • Le rétrocontrôle négatif
  • Demi-vie de l’hormone
  • Hyper et hyposécrétion hormonales
  • La glande thyroïde - Pathologie
  • Les glandes Parathyroïdes
  • Pancréas et glycémie - Le diabète sucré
  • Les glandes surrénales - Action génomique et non génomique des glucocorticoïdes
  • Les minéralocorticoïdes
  • Syndrome de Cushing et la maladie d’Addison
  • Hormones sexuelles féminines

Le système locomoteur
  • Anatomie et histologie du muscle
  • La jonction neuro-musculaire - Le récepteur nicotinique
  • Couplage excitation / contraction
  • La contraction musculaire : les myofilaments - Le rôle de l’ATP
  • Les filières énergétiques du muscle
  • Les types de fibres et les 3 grands types de muscles
  • Les fonctions du système musculaire
  • Le fuseau neuromusculaire - Les différents motoneurones
  • Les lésions musculaires - La myopathie de Duchenne
  • Le cardiomyocyte
  • Organisation de l’os et histologie osseuse
  • Ostéogénèse - L’ostéoblaste et l'ostéoclaste
  • Les phases d’activation, de résorption et d’inversion
  • Production de MEC et minéralisation
  • L’hématopoïèse
  • Algodystrophie - L’ostéoporose - L’ostéomalacie

Jour 6

Le système cardio-vasculaire

  • Morphologie générale – les parois - Les valves cardiaques
  • Réseau coronaire et nutrition - Histologie du cœur
  • La circulation et le cycle cardiaque
  • Vaisseaux sanguins - Tissu nodal - Chronologie de l’excitation
  • PA sinusal et PA ventriculaire - Révolution cardiaque et ECG
  • Les activités du cycle cardiaque - Cycle pression - volume
  • Stimulation alpha, beta adrénergique et cholinergique
  • Voies nerveuses de régulation
  • Le débit cardiaque - Régulation systémique de la PA
  • Vasodilatation et vasoconstriction des artérioles
  • Les échanges capillaires - Répartition du sang dans les organes
  • Le réseau lymphatique - Régulation de la volémie
  • L’hémostase
  • Physiopathologie de l’athérosclérose
  • Infarctus et angor myocardique
  • L’insuffisance ventriculaire

Le système digestif
  • L’appareil et le métabolisme digestif - Action enzymatique globale
  • La salivation et la déglutition
  • Paroi gastrique et sécrétions – le brassage - L’ulcère gastro-intestinal
  • Sécrétions du carrefour digestif
  • Anatomie du foie - Le système porte
  • Histologie hépatique et rôles du foie
  • Les voies biliaires et la lithiase - Alcool et foie
  • Cellules pancréatiques exocrines et endocrines
  • Mécanismes de régulation de la glycémie
  • Le récepteur à insuline - Insulino résistance
  • Histologie intestinale - Entérocytes, cellules à mucus et cellules de Paneth
  • Les cellules endocrines de l'intestin
  • Les cellules M - défenses immunes et non immunes du grêle
  • L’hyperméabilité
  • Absorption colique - La maladie de Crohn
  • Contrôle nerveux du brassage intestinal
  • Brassage colique et défécation

Jour 7

Le système génital masculin

(Video) 👩‍⚕️ Immersion en PASS avec Galien : Cours de biologie cellulaire et QCM corrigé ✅

  • Anatomie et histologie du testicule
  • Voies génitales : épididymes et canaux déférents
  • L’urètre
  • Glandes annexes : vésicules séminales, prostate et Cowper
  • Anatomo-histologie du pénis
  • Mécanisme de l’érection : contrôles et modulation
  • Spermatogénèse et spermiogénèse
  • Les cellules de Sertoli
  • Rôle de la testostérone chez le fœtus et à la puberté
  • Régulation hormonale du testicule

Le système génital féminin
  • Les ovaires et les trompes de Fallope
  • Transport dans les voies génitales
  • Histologie des trompes
  • Structure de l’utérus et particularités
  • Rôle du col de l’utérus - Phases de l’accouchement
  • La paroi utérine - L’endomètre durant le cycle
  • Le vagin et les organes externes
  • Les glandes de Bartholin et glandes de Skènes
  • L’ovogénèse et folliculogénèse - Cycle de la glaire cervicale
  • Le pic du LH - L’ovulation - Corps jaune de gestation
  • Cycle de l’ovaire et cycle de l’utérus
  • Les œstrogènes, progestérone et hormone hCG
  • Cycle des gonadotropines et des hormones ovariennes
  • Rétrocontrôle négatif des hormones ovariennes
  • La fécondation - Début de l’embryogénèse
  • Phases de l’accouchement - La lactation
  • Les techniques de PMA

FAQs

Comment s'appelle l etude des cellule ? ›

La biologie cellulaire (anciennement appelée cytologie) est une discipline scientifique qui étudie les cellules, du point de vue structural et fonctionnel, et les utilise pour des applications en biotechnologie.

Pourquoi étudier la biologie cellulaire ? ›

Étudier la biologie cellulaire et moléculaire, c'est acquérir de première main la connaissance des principes fondamentaux qui sous-tendent l'ordre du vivant. C'est également découvrir le rôle des gènes dans la formation des organismes et celui des cellules immunitaires dans la protection du corps humain.

Quelles sont les techniques utilisées en biologie cellulaire ? ›

Biologie cellulaire:

Mesure de variations calciques (Microspectrofluorimétie) Quantification de cellules et morphométrie (BIOCOM, HISTOLAB) Microscopie à onde évanescente (TIRFM) Microscopie confocale.

Quel est l'objectif de la biologie cellulaire ? ›

La biologie cellulaire est une discipline carrefour dont l'objectif est de préciser au niveau cellulaire les relations structure-fonction, leurs régulations et leurs dysfonctionnements.

Quels sont les 3 principaux rôles de la cellule ? ›

La cellule est une unité fondamentale, structurale et fonctionnelle des organismes vivants. Elle peut remplir toutes les fonctions de l'organisme, à savoir le métabolisme, le mouvement, la croissance, la reproduction ou encore la transmission de gènes.

Qui est le père de la cellule ? ›

Fait: Robert Hooke (1635–1703)

Robert Hooke était un scientifique anglais célèbre pour avoir observé une tranche de liège au microscope et inventé le terme « cellule ». L'étape suivante du développement de la théorie cellulaire a été la découverte de la nature vivante fondamentale des cellules.

Qui est le père de la biologie cellulaire ? ›

Antoni van Leeuwenhoek, père de la biologie cellulaire et du microscope moderne.

Qui est le père fondateur de la biologie ? ›

Qui est le père fondateur de la biologie ? Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829), un scientifique français proche des philosophes des Lumières, invente le nom de biologie pour désigner la science des êtres vivants.

C'est quoi la vie de la cellule ? ›

La vie d'une cellule est finement régulée par un cycle, nommé le cycle cellulaire. A chaque tour de cycle la cellule-mère grandit, réplique son ADN et se divise pour donner deux cellules filles identiques.

Qui est le père de la cytologie ? ›

R. Rosenblatt Le père de la cytologie vaginale est Pouchet (51), qui en 1847 a publié à Paris sa “Théorie positive de Γovulation spontanée et de la fécondation des mammifères et de Γespèce humaine” En 1925 Papanicolaou (47) a décrit la cytologie de la gestation et a créé le terme de cellules naviculaires.

Quelle est l'importance de la biologie dans la vie de l'homme ? ›

La biologie, ou science de la vie, s'intéresse à l'évolution des espèces (phylogenèse) et à leur multiplication (biodiversité), à la reproduction et au développement (ontogenèse) des individus, à la morphologie et à la physiologie des êtres vivants, aux relations entre individus, entre espèces et avec l'environnement ( ...

Où se trouvent les cellules ? ›

Elles ont différentes formes : celles présentes dans le cerveau sont en forme d'étoile, tandis que celles situées dans nos muscles sont plus en forme de bâton. En moyenne, le nombre de cellules dans le corps humain est estimé à environ 10 000 000 000 000.

Pourquoi on appelle le téléphone portable cellulaire ? ›

Téléphone mobile qui permet de maintenir une conversation sans être relié par une centrale mais grâce à un changement de relais. Exemple : Là, en plein coeur de la forêt, il pouvait entendre sa voix grâce à son téléphone cellulaire, alors qu'elle se trouvait à des centaines de kilomètres.

Quelle est la plus grande cellule du corps humain ? ›

La plus grosse est l'ovule dont le diamètre est de l'ordre de 100 micromètres. Et les cellules les plus longues sont les neurones, dont certains peuvent mesurer plus d'un mètre.

Où se trouve l'ADN et l'ARN ? ›

Localisation : l'ADN ne se trouve que dans les cellules dotées d'un véritable noyau, dans les chromosomes, les chloroplastes et les mitochondries, tandis que l'ARN se trouve dans ces cellules eucaryotes ainsi que dans les cellules sans noyau.

C'est quoi une cellule humaine ? ›

La cellule, souvent considérée comme le plus petit élément d'un organisme vivant, est constituée de nombreuses autres unités ayant chacune leur propre fonction. Les cellules humaines comportent une membrane de surface (que l'on appelle membrane cellulaire) qui maintient ensemble le contenu cellulaire.

Où se trouve l'ADN dans le corps humain ? ›

La molécule d'ADN, également connue sous le nom d'acide désoxyribonucléique, se trouve dans toutes nos cellules. C'est le « plan détaillé » de notre organisme aussi appelé code génétique : il contient toutes les informations nécessaires au développement et au fonctionnement du corps.

Quels sont les 2 grands types de cellules ? ›

Article: Différents types de cellules: Procaryotes et Eucaryotes.

Quels sont les cellules humaines ? ›

  • Liste non exhaustive.
  • Cellules thyroïdiennes.
  • Cellules conjonctives.
  • Cellules graisseuses.
  • Cellules particulières intégrées.
  • Cellules migratrices.
  • Cellules rénales.
  • Cellules musculaires.

Pourquoi il y a 46 chromosomes ? ›

Chaque cellule -ou presque- du corps humain possède 23 paires de chromosomes. Il y a donc 46 chromosomes par cellules, c'est-à-dire 46 très longs morceaux de la molécule d'ADN. La raison pour laquelle on a deux chromosomes de chaque sorte est qu'on en obtient un de son père et un de sa mère.

Quel est le nom d'une cellule sans noyau ? ›

Les cellules procaryotes

Elles ne possèdent pas de matériel génétique entouré d'une membrane nucléaire, c'est-à-dire qu'elles n'ont pas de noyau.

C'est quoi l'ADN et l'ARN ? ›

L'ADN et l'ARN (respectivement acide désoxyribonucléique et acide ribonucléique) sont des molécules qui présentent des différences au niveau de leur structure et de leur fonction dans la cellule. L'ADN représente la Matrice de toutes les cellules d'un organisme et comporte le cryptage des gènes.

Comment s'appelle la science qui étudie la biologie ? ›

Les sciences de la vie, ou les biosciences, ou, dans un sens élargi, la biologie (du grec bios « la vie » et logos, « discours »), comprennent les domaines de la science qui impliquent l'étude des organismes vivants - tels que les micro-organismes, les plantes, les animaux et les êtres humains - ainsi que des ...

Quelle est l'origine du mot cellule ? ›

Étymologie. Du latin cellula (« cellule de moine »), diminutif de cella qui donne celle que le français a écarté de l'usage, peut-être en raison de l'homophonie avec selles qui a pris un sens scatologique, phénomène qui n'affecte pas les autres langues européennes.

Comment apprendre les cours de biologie ? ›

Apprendre le cours. Ayez une attitude positive envers la biologie. Cette matière peut être difficile à comprendre, mais il serait intéressant de prendre un peu de recul pour réfléchir à tout ce que vous étudiez. Le fait d'avoir une attitude positive peut rendre vos sessions d'étude plus amusantes.

Quel est l'élément le plus important d'une cellule ? ›

Noyau — C'est l'organite le plus visible des cellules d'eucaryotes et qui contient leur matériel génétique. C'est dans le noyau que se trouvent les chromosomes et que se déroulent la réplication de l'ADN ainsi que la transcription de l'ADN en ARN.

Comment s'appelle la membrane qui entoure le noyau ? ›

L'enveloppe nucléaire, ou membrane nucléaire, est une double membrane biologique délimitant les contours du noyau qui contient l'ADN de la cellule eucaryote.

Comment s'appelle la partie qui enveloppe le noyau ? ›

la membrane externe forme une continuité avec le réticulum endoplasmique granuleux (qui entoure le noyau) et peut être (comme ce dernier) parsemé de ribosomes sur sa face cytoplasmique.

Où est né la biologie ? ›

Débuts de la biologie mésopotamienne, chinoise et indienne. Depuis des temps très anciens, sans doute même avant l'apparition de l'homme moderne, les êtres humains se sont transmis leurs connaissances à propos des animaux et des plantes afin d'augmenter leurs chances de survie.

Quel est le but de la biologie ? ›

La biologie a pour objet l'étude des êtres vivants sous tous ses aspects. Par conséquent, elle se décline en un grand nombre de sous-disciplines.

Pourquoi Dit-on que la biologie est une science ? ›

La biologie est une science consacrée à l'étude des êtres vivants et des matières vivantes. Exemple : Laetitia a toujours été fascinée par la nature et l'univers des animaux et des plantes. C'est donc sans surprise qu'elle s'est orientée vers des études de biologie dès qu'elle a eu son Bac.

Comment se nourrissent les cellules ? ›

Pour leur fonctionnement, les cellules ont besoin de glucose, un nutriment issu de la digestion, et de dioxygène qui provient de la respiration. Pour produire son énergie à partir de ces deux éléments, la cellule effectue une réaction chimique, appelée la respiration cellulaire.

Quelle est la durée de vie d'une cellule ? ›

Les cellules ont des durées de vie variables. Une cellule de peau a ainsi une durée de vie de 3 à 4 semaines avant d'être renouvelée. Un globule rouge vit lui quelque 120 jours. Une cellule de la rétine ne dépasse pas la dizaine de jours.

Quels sont les organites de la cellule ? ›

Des structures dotées d'une membrane

Pour certains auteurs, le terme organite ne se réfère qu'aux structures séparées de la cellule par une membrane, telles que le noyau, les mitochondries, l'appareil de Golgi et le réticulum endoplasmique.

Quelle est la différence entre cytologie et histologie ? ›

La MORPHOLOGIE peut-être subdivisée en : cytologie (études des constituants de la cellule), histologie générale (étude des tissus = association de cellules de même type) et spéciale (ou anatomie microscopique : étude de l'architecture des organes = association de tissus) et anatomie (étude de la forme et de la ...

Quel sont les branches de la biologie ? ›

La biologie rassemble les sciences suivantes :

Botanique, zoologie,anthropologie : Classification des êtres vivants. Écologie, éthologie, sociologie : Analyse et étude des sociétés et organisation des êtres vivants. Embryologie : Développement, des êtres vivants.

Quel est le rôle du cytoplasme de la cellule ? ›

Le cytoplasme renferme finalement des éléments du cytosquelette. Il intervient dans le maintien de la forme des cellules, mais aussi dans leur organisation. Chez certaines d'entre elles, le cytosquelette joue également un rôle dans la locomotion.

Quel est l'auteur de la biologie ? ›

1Lorsqu'en 1802 le médecin allemand Treviranus et le naturaliste français Lamarck formulèrent le projet d'une nouvelle science nommée « biologie [1][1]L'on sait maintenant que ce terme est beaucoup plus ancien… », ils lui assignèrent tous deux un double objectif : d'une part découvrir les lois universelles qui rendent ...

Quelles sont les spécialités de biologie ? ›

Que fait-on en master biologie ?
  • microbiologie.
  • bio-informatique.
  • biologie moléculaire.
  • biologie cellulaire.
  • génétique.
  • immunologie.
  • biophysique.
  • biochimie.
15 Sept 2022

C'est quoi le métier de biologiste ? ›

Le biologiste travaille essentiellement en laboratoire, où il observe au microscope les phénomènes vivants, comme les bactéries ou les virus. Il réalise des cultures de cellules, isole des molécules et les étudie. Une fois ses recherches avancées, il analyse les résultats et publie des articles sur ses découvertes.

C'est quoi un cellule ? ›

Unité de base de la vie qui constitue tout organisme, animal ou végétal. Le corps humain est composé de plusieurs milliards de cellules de différents types (cellules de peau, des os, du sang…) qui, pour la plupart, se multiplient, se renouvellent et meurent.

Qui étudie les cellules ? ›

Un biologiste cellulaire est un scientifique qui étudie les propriétés physiologiques et la structure des cellules et leur interaction avec d'autres organismes biologiques.

C'est quoi un type cellulaire ? ›

La différenciation cellulaire est un concept de biologie du développement décrivant le processus par lequel les cellules se spécialisent en un « type » cellulaire. La morphologie d'une cellule peut changer radicalement durant la différenciation, mais le matériel génétique reste le même, à quelques exceptions près.

C'est quoi le numéro de cellulaire ? ›

Un Mobile identification number (MIN) aussi appelé MSIN (Mobile Subscriber Identification Number) dans les normes 3GPP, est un identifiant unique à 10 chiffres décimaux qu'un opérateur de réseau mobile utilise pour identifier un téléphone mobile dans son réseau.

Qui a inventé le téléphone ? ›

Téléphone

Quelle est la différence entre un smartphone et un GSM ? ›

Les possibilités d'un GSM s'arrêtent généralement là, mais certains appareils disposent aussi d'une caméra. Un smartphone a toutes sortes de fonctionnalités supplémentaires, comme l'accès à internet, la possibilité de télécharger des applis et une meilleure caméra.

Quel est l'objet d'étude de la biologie ? ›

La biologie est l'étude du vivant. La biologie est la science qui étudie la vie sous toutes ses formes. La biologie englobe toutes les sciences ayant pour objet l'étude de tous les êtres vivants dont l'homme comme la classification des êtres vivants.

Quelle est l'importance de la biologie médicale ? ›

Les examens de biologie médicale permettent de diagnostiquer ou de contribuer au diagnostic d'une maladie. On considère que la biologie médicale contribue actuellement à environ 60-70% des diagnostics réalisés.

Pourquoi faire un master en biologie ? ›

Le Master Biologie-Santé prépare les étudiants à appréhender les méthodes et problématiques de la recherche, comprendre les étapres du processus de recherche et savoir réaliser un protocole expérimental. Cette formation s'adresse donc à ceux qui souhaitent travailler dansla recherche dans le domaine biomédical.

Qui est le père fondateur de la biologie ? ›

Qui est le père fondateur de la biologie ? Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829), un scientifique français proche des philosophes des Lumières, invente le nom de biologie pour désigner la science des êtres vivants.

Quelle sont les 4 branches de la biologie ? ›

La division classique de la biologie en Botanique, Zoologie et Anthropologie (anthropologie physique) repose sur la distinction aristotélicienne entre végétaux, animaux et êtres humains. Par la suite, on distingua en outre la Microbiologie, pour l'étude des organismes unicellulaires.

Quelles sont les 10 Sous-branches de la biologie ? ›

Biologie
Sous-classe deScience de la nature
ChampsMorphologie écologie botanique zoologie archéobiologie anatomie mycologie génétique biologie des couleurs (d) biologie cellulaire biologie de l'évolution biologie computationnelle neurobiologie (d)
ObjetsVie organisme
HistoireHistoire de la biologie
1 more row

Comment s'appelle la science qui étudie la biologie ? ›

Les sciences de la vie, ou les biosciences, ou, dans un sens élargi, la biologie (du grec bios « la vie » et logos, « discours »), comprennent les domaines de la science qui impliquent l'étude des organismes vivants - tels que les micro-organismes, les plantes, les animaux et les êtres humains - ainsi que des ...

Comment s'appelle une personne qui étudie laboratoire médical ? ›

Que fait le médecin biologiste ? Le médecin biologiste valide les analyses des patients réalisées en laboratoire, et interprète leurs résultats.

Quel est le salaire d'un biologiste ? ›

Quel est le salaire d'un biologiste ? Dans le public, un biologiste débutant gagne environ 25 000€ bruts annuels. Dans le privé, il débute généralement à 30 000€ bruts annuels. Un ingénieur diplômé de l'EBI gagne en moyenne 34 650 euros bruts par an en début de carrière.

Quel est le salaire d'un biologiste médical ? ›

Le salaire mensuel d'un biologiste médical

Dans le secteur public, le salaire d'un débutant est de 4 750 € bruts par mois et un expérimenté gagne 5 770 € bruts par mois. Dans le secteur privé, le débutant gagne 2 880 € bruts par mois et le salaire d'un expérimenté est de 4 900 € bruts par mois.

Quel métier faire quand on aime la biologie ? ›

Métiers liés : Anatomiste, morphologiste, Biochimiste, Bioinformaticien·ne, Biologiste clinicien·ne, Biologiste en environnement, Biophysicien·ne, Botaniste, Chercheur·euse en biotechnologie, Généticien·ne, Hydrobiologiste, Microbiologiste, Mycologue, Physicien·ne, Physiologiste, Toxicologue, écotoxicologue, Zoologiste ...

Quels sont les débouchés en biologie ? ›

Après votre licence de biologie, plusieurs débouchés s'offrent à vous. Dès l'obtention d'une licence en science de la vie, vous pouvez vous orienter vers des postes de technicien d'analyses biomédicales, d'agents de la qualité de l'eau, de technicien en traitement des déchets, de chargé de recherche, etc.

Quelle est la meilleure fac de biologie en France ? ›

Critère 1 – Le salaire après un master en Biologie et Géologie
1Université de Poitiers
2Université de Paris
3Université de Lille
4Université Lyon 1 – Claude Bernard
5Université de Bordeaux
3 more rows

Comment apprendre les cours de biologie ? ›

Apprendre le cours. Ayez une attitude positive envers la biologie. Cette matière peut être difficile à comprendre, mais il serait intéressant de prendre un peu de recul pour réfléchir à tout ce que vous étudiez. Le fait d'avoir une attitude positive peut rendre vos sessions d'étude plus amusantes.

Où est né la biologie ? ›

Débuts de la biologie mésopotamienne, chinoise et indienne. Depuis des temps très anciens, sans doute même avant l'apparition de l'homme moderne, les êtres humains se sont transmis leurs connaissances à propos des animaux et des plantes afin d'augmenter leurs chances de survie.

Pourquoi Dit-on que la biologie est une science ? ›

La biologie est une science consacrée à l'étude des êtres vivants et des matières vivantes. Exemple : Laetitia a toujours été fascinée par la nature et l'univers des animaux et des plantes. C'est donc sans surprise qu'elle s'est orientée vers des études de biologie dès qu'elle a eu son Bac.

Videos

1. 👩‍⚕️ Immersion en PASS avec Galien : Cours de biologie cellulaire et QCM corrigé ✅
(Cours Galien Officiel)
2. Chapitre 2 – 1ère Partie : La cellule et la membrane plasmique - Cours de Biologie du DAEU-B
(Yves Muller)
3. Biologie cellulaire: partie 1: Cellule Eucaryote et cellule Procaryote
(la biologie universitaire)
4. cours de biologie cellulaire s1 svi fssm et BCG 2023: les mitochondries
(svtfavor)
5. L'organisation Cellulaire [[ Biologie cellulaire ]]
(Physiologie Santé)
6. Chapitre 1 – Composition de la matière vivante - Cours de Biologie du DAEU-B
(Yves Muller)

Top Articles

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Dong Thiel

Last Updated: 08/24/2022

Views: 6303

Rating: 4.9 / 5 (59 voted)

Reviews: 90% of readers found this page helpful

Author information

Name: Dong Thiel

Birthday: 2001-07-14

Address: 2865 Kasha Unions, West Corrinne, AK 05708-1071

Phone: +3512198379449

Job: Design Planner

Hobby: Graffiti, Foreign language learning, Gambling, Metalworking, Rowing, Sculling, Sewing

Introduction: My name is Dong Thiel, I am a brainy, happy, tasty, lively, splendid, talented, cooperative person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.